Commune de Saint Quentin de Baron, village au cœur de l’Entre-deux-Mers

logo du site
  • Commune de Saint Quentin de Baron,
  • Commune de Saint Quentin de Baron,
  • Commune de Saint Quentin de Baron,
  • Commune de Saint Quentin de Baron,
  • Commune de Saint Quentin de Baron,
  • Commune de Saint Quentin de Baron,
  • Commune de Saint Quentin de Baron,
  • Commune de Saint Quentin de Baron,
  • Commune de Saint Quentin de Baron,
  • Commune de Saint Quentin de Baron,
  • Commune de Saint Quentin de Baron,
  • Commune de Saint Quentin de Baron,
  • Commune de Saint Quentin de Baron,
  • Commune de Saint Quentin de Baron,
  • Commune de Saint Quentin de Baron,
  • Commune de Saint Quentin de Baron,
  • Commune de Saint Quentin de Baron,
  • Commune de Saint Quentin de Baron,

Accueil du site > Pages Annexes > Château et colombier de Bisqueytan

Château et colombier de Bisqueytan

Château de Bisqueytan

Le château de Bisqueytan occupe un site protégé à l’intérieur d’une vallée. Cette forteresse médiévale est plus précisément située sur une pointe rocheuse du plateau calcaire dominant le ruisseau de Bisqueytan qui coule à ses pieds.

En 1313, la présence d’une fortification est attestée lorsque Guillaume-Raymond de Gensac, seigneur de Rauzan et de Pujols prend la « tour de Bisqueytan », alors propriété d’Arnaud Cailhau, bourgeois de Bordeaux. Le lieu est toutefois déjà fortifié deux siècles auparavant comme l’attestent la chapelle et les restes du donjon du XIIe siècle.

En 1476, Jean de Piis rachète le château endommagé par la guerre de Cent Ans et le rénove. Au XVIIIe siècle, le château appartient ensuite à Montesquieu.

D’autre part, s’appuyant sur un éperon rocheux, le château épouse la forme triangulaire de celui-ci. Les courtines du XVe siècle, dont il reste par endroit les mâchicoulis et le chemin de ronde, entourent une basse-cour bordée de bâtiments composites. Une terrasse haute offre une vue sur le soubassement du donjon.

Les murailles du château de Bisqueytan sont encore présentes aujourd’hui. Par ailleurs, la demeure fait l’objet d’une inscription aux Monuments historiques.

Une étude complète sur le château a été publiée dans Mémoire des Pays de Branne - 5e et 6e livraison - Association Historique des Pays de Branne - St Quentin de Baron.

Colombier du Château de Bisqueytan Colombier du château de Bisqueytan

Le château de Bisqueytan conserve un colombier, caractéristique de la région.

Un colombier est un petit bâtiment dans lequel on élève des pigeons destinés à l’alimentation au Moyen-Âge.

Ils sont surtout un symbole de prestige. De fait, plus leur taille est grande, plus le seigneur à qui ils appartiennent est important. Par ailleurs, l’architecture de ce colombier consiste en une grosse tour ronde surmontée d’un toit en poivrière.

Ce type de colombier est très courant en Bordelais et en particulier en Entre-Deux-Mers. Celui-ci est inscrit aux Monuments historiques.

Source



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF